Mais qui se cache derrière Bubble Fever ?


aventure_03
Mar
01

La lettre de Kelly !!! L'aventure Bubble Fever en détail...

L'aventure Bubble Fever vue par Kelly

Tout a commencé lorsque je suis allée aux Etats-Unis en Août 2009. De passage à Chicago, puis à New York, j’ai eu l’occasion à chaque fois de goûter cette MERVEILLEUSE boisson. Son nom ? Bubble tea ou Bubble smoothie ou Bubble milk-shake, enfin vous l’aurez compris, Bubble-ce-que-vous-voulez. Car oui, ce qui est magique avec les Bubbles, c’est qu’on peut les incorporer dans n’importe quelle boisson et faire de celle-ci un Bubble-quelque chose !

Alors oui, je suis devenue complètement fan des Bubble boissons mais surtout très fan des perles de tapioca, qui rendaient réellement votre boisson savoureuse et si gourmande à la fois !

J’ai donc fait mon stock aux Etats-Unis en m’achetant 1kg de perles de tapioca brunes pour Bubble teas en espérant, qu’une fois en France, je trouverai ces perles sans aucun problème...

De retour dans mon cher pays, quel ne fut pas mon malheur quand je me suis rendue compte que mes perles chéries n’étaient pas commercialisées dans les contrées avoisinantes ie LA FRANCE ENTIERE ! Et pourtant Paris, notre chère capitale, regorge de ressources inépuisables mais la perle de tapioca pour Bubble teas, est une denrée rare… Non, que dis-je ?! INEXISTANTE ! Oui, avant de m’avouer vaincue, j’ai cherché dans tous les recoins de la capitale et même dans la banlieue proche à population asiatique forte (non, en effet, je n’ai pas cherché dans les Yvelines…) : tout Paris 13e et ses supermarchés, et même dans les autres arrondissements de Paris ; en banlieue, j’ai cherché dans toutes les supérettes asiatiques du 77... Sans succès !

J’étais tellement désespérée que j’ai mis à contribution famille, amis, collègues, en leur demandant de regarder si jamais ils en trouvaient, peut-être avais-je mal cherché après tout… J'allais même jusqu'à demander à mes amis de demander à LEURS amis de ramener dans leurs bagages (déjà assez lourds j'imagine en plus...) de me ramener 1kg de perles de tapioca s'ils allaient à Taiwan ! Je n’avais plus de morale, j'osais demander à des inconnus de me ramener mes précieuses perles… J’étais sous l’effet de la « Tapioca pearl addict » sûrement… Je ne savais plus quoi faire et j’avais DEJA descendu mon stock d’1kg en à peine 1 mois (hein quoi ?! Déjà ?! C’est possible ??? >> oui oui…)J’en parlais toujours autour de moi et les perles de tapioca étaient devenues un sujet de discussion TRES récurrent voire même omniprésent…

Je parcourais la toile à la recherche d’un quelconque indice, espoir, une piste qui me mènerait vers le Tapiocarado ! Alors au détour d’un site, j’ai cru avoir une lueur d’espoir, je tombe sur un site qui en vend MAIS dont le siège social se trouve aux Etats-Unis. Alors très vite, j’essaye de commander… Et « Oh désespoir ! » quand je m’aperçois que la commande ne peut être livrée qu’aux Etats-Unis ou au Canada… Alors j’appelle mon beau-frère au bord de la crise de larmes et je me plains une nouvelle fois du fait que je n’arrive toujours pas à trouver de perles de tapioca, qu’il faudrait qu’on en vende ici ou qu’on ouvre un salon de thé pour Bubble teas, que ça marcherait trop bien (parce qu’en 2009, il y a, à tout casser, 2 salons de Bubble teas à Paris !)

… Et là, phrase étonnante et surprenante de sa part : "ça te dit qu’on se lance ?". Et là, mon moi intérieur : "Hein qu’on se lance ? Qu’on se lance quoi ? Des ballons ?! Ah non, au temps pour moi… Qu’on se lance dans le business des BUBBLE TEAS ??!! Et là, étincelle ! Si on se lance dedans, ben j’aurais des perles de tapioca à profusion non ?! Mais OUI, c’est ça ! C’est ZE solution !". Alors à moi de répondre : "Ben ouais !". Et c’est comme ça que tout débuta en novembre 2009 ! Le projet : ouvrir un site de vente en ligne de kits de Bubble teas. Tout se dégoupilla très rapidement au début : on était déjà 2 à croire en ce projet, manquait plus qu’à convertir d’autres personnes et ces personnes étaient Loulou (Louise) et Fifi (Delphine). Nous étions donc 4 à croire dur comme fer que notre affaire marcherait du tonnerre (ah ça rime, c’est le destin ! haha !) ! Alors on a commencé à faire des petites réunions pro pour le projet au… Café des 4 temps ! (Oui oui, ben autant lier l’utile à l’agréable hein ?!) et on est tous tombés d’accord sur le nom de notre société : Bubble Fever ! Et ça a commencé à prendre forme : rédaction des statuts, dépôt de la marque, contact avec les fournisseurs, toussa toussa.

Et arriva le jour de la consécration, dans la catégorie « En veux-tu, en voilà », j’appeeeeelle… LA DEGUSTATION DE BUBBLE TEAS ! On a eu le droit à tous les goûts possibles et imaginables et surtout, on a dû goûter presque plus de 40 Bubble teas. Nous avons bien sûr pris le soin de sélectionner les meilleurs goûts à savoir pour les thés au lait : fraise, coco, taro, durian et vanille ; et pour les thés au sirop : citron vert, fruit de la passion, mangue, litchi et pêche ! Et bizarrement, malgré toutes ces dégustations et re-dégustations et re-re-dégustations, je ne me lasse toujours pas de cette superbe boisson ! Parole du moi-même !

Puis, bon, est arrivé un moment où nous avons un peu trainé dans le sens où nous avions chacun une vie à côté (oui, nous menions tous une double vie, nous n’étions agents secrets Bubble tea qu’à temps partiel…). C’est alors qu’est arrivée Super Rosalie = ma sœur et accessoirement, la femme de mon beau-frère (oui c’est logique, mais je parlais d’Eam-Hav !) qui est chef de produit chez C******** (non ce n’est pas un gros mot, mais je ne cite juste pas d’autres marques pour nous faire concurrence, ne retenez que BUBBLE FEVER, BUBBLE FEVER, BUBBLE FEVER > non ce n’est pas un lavage de cerveau, juste une triple répétition qui sonne très bien à l’oreille quand on y pense)…

Donc oui, revenons à nos moutons, ma SŒUR Rosalie qui est chef de produits et qui est conséquemment, très expérimentée, a donné un coup de boost à toute notre petite affaire et nous a fait avancer à grande vitesse sur le projet. Nous avions donc des points de RDV réguliers avec tous les associés et petit à petit, tout devenait de plus en plus concret : on avait fait des shootings d’ambiance pour mettre en scène le Bubble tea, ainsi que d’autres photos pour pouvoir les mettre sur le flyer et le guide de préparation. Puis la commande chez le fournisseur, les assurances, toute la paperasse TRES longue à faire, etc.
Bref, vous l’aurez compris, un dur labeur sans lequel nous n’aurions pu vous proposer tous ces kits de Bubble teas qui, ma foi, sont d’une grande qualité et qui surtout, vous donnent la possibilité de choisir tout ce que vous préférez ! Il y a quelques années, j’aurais rêvé qu’un site comme le nôtre ouvre pour que je puisse consommer du Bubble tea sans modération à la maison, en FRANCE. Aujourd’hui, tout cela est possible grâce à Bubble Fever alors oui, je peux le dire car à mon humble avis de Bubble tea addicted : Bubble Fever vend du rêve à portée des papilles !

La description, les origines, la composition du Bubble tea nutrition et santé

Remerciements

Un grand merci à Pascale, Olivier, Cécile, Aurélie, Ronita, Stéphane, Anthony...

Lire la suite...

Suivez-nous

Restez informé des nouveautés, des promotions, des événements...Bubble Fever, en vous inscrivant à notre Newsletter:

Bubble Fever Lovers ♥

Facebook

"Likez" Bubble Fever sur FaceBook en cliquant "J'aime"!